Lancement de la caravane agricole Toguna – OCP : Bougouni abrite la première édition

Bokary Tréta, ministre du Développement Rural

Toguna Agro-industrie, soutenu par l’’Office Chérifien des Phosphates, un groupe marocain (OCP), en partenariat avec le ministère du Développement Rural, a procédé mardi dernier à Bougouni au lancement de la première édition de la caravane agricole Toguna – OCP.

La cérémonie de lancement était présidée par le ministre du Développement Rural, Bokary Tréta, en présence du PDG de Toguna Agro-industrie, Seydou Nantoumé, du Directeur de l’OCP- Afrique, Rachid Bennani ainsi que de quelques responsables de la CMDT.

En plus de ces grandes personnalités, le site de la cérémonie (l’ancien terrain de football) était plein à craquer, empli d’agriculteurs, éleveurs et pêcheurs venus des différentes circonscriptions de Bougouni.

La cérémonie a été marquée par plusieurs interventions, parmi lesquelles, en premier lieu, celle du PDG de Toguna Agro-industrie. Selon lui, ce dispositif est destiné aux agriculteurs des zones visitées, pour partager l’expérience et le savoir-faire des différents partenaires. La caravane sillonnera, après Bougouni, Sikasso, Niono et Sévaré, du 25 Mai au 31 juin 2014, a expliqué le PDG de Toguna Agro-industrie.

Il a également ajouté que, cette caravane était un mouvement agricole des producteurs, des techniciens, des encadreurs, afin de proposer des solutions au mauvais rendement des champs. Pour ce faire, dira-t-il, plusieurs pistes sont praticables: le renforcement des capacités des exploitants, l’amélioration de l’équipement, la consolidation des revenus des producteurs, etc. Parmi les innovations techniques vient en bonne place l’amélioration de la fertilisation, en fonction des besoins des sols et des cultures.

Toujours selon Seydou Nantoumé, la justification et les objectifs visés par le caravane, sont d’un intérêt commun, en vue de la gestion durable de la production cotonnière au Mali. Comme autre facteur de rendement, la mécanisation. «Nous avons décidé de récompenser les producteurs les plus méritants, notamment les femmes. C’est ainsi que Toguna Agro-industrie vient d’offrir au groupement des femmes de Bougouni un tracteur et cela en hommage à leur courage et à leur ardeur dans le travail de la terre», a déclaré  le PDG de Toguna Agro-industrie.

Quant au Directeur de l’OCP Afrique, il affirmera «notre groupe, comme beaucoup d’entreprises africaines, met  le développement agricole au centre de sa stratégie. L’Afrique, pour nous, représente la solution incontournable au problème de l’insécurité alimentaire mondiale. Nous travaillons avec Toguna Agro-industrie depuis plusieurs années, raison pour laquelle nous comptons partager notre expérience avec cette société», a dit Rachid Bennani.

Le Président de l’APCAM, Bakary Togola, a invité les jeunes à s’adonner à la terre. Il a vivement recommandé à nos autorités de faire déguerpir les jeunes des sites d’orpaillage pendant l’hivernage et s’est déclaré ravi des résolutions issues de la dernière réunion du Conseil Supérieur de l’Agriculture, notamment la baisse du prix des engrais au profit des agriculteurs. Il a affirmé aussi que le Mali n’était pas un pays pauvre, mais seulement qu’il faut mettre en commun les initiatives.

Prenant la parole pour l’ouverture des débats, le Premier ministre Moussa Mara, par la voix de son ministre du Développement Rural, Bokary Tréta, a dit que Dieu avait donné une grande chance au Mali, avoir des terres fertiles. «Nous avons la plus grande réserve de terre en Afrique occidentale. Ce qui nous manquait, c’étaient les fertilisants. Mais, depuis quelques années, le Mali s’est engagé dans la subvention des intrants agricoles. Le Président, le Gouvernement de la République, le ministère du Développement rural soutiennent donc cette belle initiative de Toguna Agro-industrie».

Adama Bamba

Source : 22 Septembre

Retour en haut